Rendez vous au château

Publié le par Intersyndicale

la plupart d'entre nousont été licenciés le 2 avril. Cela fait plus d'un mois et le cabinet Homme et Technologie nous annonce que les dernières personnes, volontaires pour l'antenne emploi, ont signé la charte d'engagement tout début mai.

 

Un mois pour recevoir les gens c'est long, mais c'est ainsi...

 

Cependant, hier matin, une personne est passée nous voir au CE en disant qu'elle n'a jamais été convoquée au château. C'est Homme et Technologie qui a merdé...

 

Si une autre personne, volontaire pour le reclassement, n'a pas encore été invitée à rencontrer l'antenne emploi, qu'elle nous informe au CE rapidement.

Publié dans PSE

Commenter cet article

eric 21/05/2012 11:54

salut les gas comment aller vous je vais vous poser une questoin et je voudrait que vous me repondier au plus vite voilas la somme que l ont vas toucher c est 45 pourcent des 90000 euro quant ont a
plus de 50 ans ou c est 45 pourcent de la somme que vous avez calculer en gros merci

Intersyndicale 21/05/2012 21:30



Au plus vite... au plus vite... Elle est ou l'urgence vu que tu as la garantie de gagner autant qu'avant jusqu'à fin mars 2013!!!


Tu toucheras 45% de la supralégale brute soit environ 50% de l'écart entre la somme que Geoges ou Francis t'on annoncé moins la somme légale que tu aurais du toucher (et que Georgio ou serpico
t'on également annoncé) dès juin



Pacal 11/05/2012 11:51

Sur Paris-Normandie.fr

A Alizay aussi, les représentants de M-Real sont dans les starting-blocks, et attendent du gouvernement « qu’il honore les engagements » du candidat Hollande, comme le dit Jean-Yves Le Mahieu. «
Nous comptons interpeller dès la semaine prochaine Laurent Fabius et Guillaume Bachelay par l’intermédiaire de Marc-Antoine Jamet et François Loncle, car des offres de reprise très prometteuses, en
particulier celle d’Activa Pro qui se dit prêt à mettre 55 M€ sur la table pour son projet chiffré à 380 M€, auront besoin d’un coup de pouce du gouvernement ».
Pour l’intersyndicale, « il ne s’agira pas d’avances à fonds perdu ». « Nous persistons dans l’idée qu’il y a quelque chose à faire sur le site d’Alizay », insiste Jean-Yves Le Mahieu.
« Nous allons vite mettre en place des choses très concrètes », a indiqué dès mercredi Alain Rousset, président socialiste du conseil régional d’Aquitaine et chargé par François Hollande de
réfléchir aux questions industrielles durant la campagne. Pour autant, il n’est pas question pour la nouvelle équipe de jouer les pompiers de service. « Trop risqué en début de mandat », estime un
proche du président élu.
Autant dire que si l’espoir, c’est maintenant, la prudence c’est pour tout de suite.

Sidious 11/05/2012 08:37

Bonjour
Pour ma part 1er rdv fin avril, un atelier exposé récemment et un autre rdv dans les 2 semaines...