Rencontre à l'Elysée

Publié le par Intersyndicale

hier, Eric, Jean-Yves et Thierry ont passé 2 heures en réunion avec Monsieur Gallezot, le conseiller industrie-énergie de Sarko.

Elysee2

 

Il est clair que l'Elysée connait très bien notre dossier et ne compte pas laisser Mikko agir impunément. La manière d'agir, irrespectueuse, de Mikko et Kari Jordan les pousse à continuer à les forcer à vendre.

 

Eric, jean-yves et Thierry ont à nouveau expliqué la situation ( des repreneurs, des Findus de mauvaise foi, une entente entre papetiers, une machine ultra moderne, un savoir faire des employés, une vallée sinistrée, une nécessité d'agir dans l'extrème urgence,...).

Ils ont également fait un résumé de la rencontre téléphonique avec Mikko de vendredi matin. Ils ont donc rapporté que la proposition du père Noël avait été rejetée (ce que l'état savait déjà) et expliqué que Mikko avait désormais une nouvelle startégie et souhaitait aider à réindustrialiser le site après sa fermeture. ils ont expliqué que ette proposition de Mikko n'est qu'un écran de fumée visant à faire baisser la pression qu'il subit de notre part et de la part de l'état.

 

M. Gallezot avait été informé de la position de Mikko de créer une équipe projet pour réindustrialiser le site après sa fermeture mais pense, comme nous, que c'est trop tôt pour parler de cela et qu'il faut, pour l'instant, se concentrer sur le processus de vente du site.

 

L'état va donc continuer à pousser Mikko et Kari Jordan à vendre, appuyer les courriers des députés Européens parlant d'ententes illégales et (applicant le vieil adage " si la montagne ne vient pas à toi, va à la montagne" ) des personnes de l'état devraient aller à Helsinki rencontrer Mikko en fin de semaine prochaine. Nous ne savons toutefois pas encore qui irait en Finlande.

Publié dans suivi des actions

Commenter cet article

anonyme 19/11/2011 12:22

Tout a fait d'accord au sujet des elections, mais bon on ne sait jamais MIKKO peut tres bien en avoir marre des pressions car franchement je ne sais pas ou le syndicat pourait aller pour taper plus
haut que ce qu'il a fait , il faut tjrs ce dire tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir. Par contre l'histoire de MIKKO pour le futur apres la fermeture du site je n'y crois pas du tout non
plus il continue a endormir les gens comme il a tjrs fait

sebinos 19/11/2011 11:11

au travers du résumé, j'ai comme une impression que l'état a une longueur d'avance sur nous....???

pour le projet de réindustrialisation, il ne faut pas compter sur l'état....ils ont toujours 10 ans de retard par rapport au système voisin....

et ne pas oublié une chose....les elections...