on y est presque... mais presque seulement...

Publié le par Intersyndicale

Nous avons rencontrer les sbires une nouvelle fois.

 

Ils avaient analysé notre proposition d'hier et nous ont présenté une nouvelle version ( dite version 5) de ce qu'ils pourraient accepter. Cette proposition est bien meilleure que la précédente et se rapproche de ce que nous pourrions accepter.

 

Après plusieures interruptions de séance, nous leur avons fait nous aussi une nouvelle proposition ( version 6 donc... comme quoi çà avance...). les 2 propositions sont proches, très proches... et cherchent à respecter nos incontournables, à  savoir 30 000 € mini, assurer une garantie de salaire aux anciens, reconnaître la pénibilité des factions et assurer une somme décente aux "éventuels futurs chomeurs de longue durée".

 

Les 2 propositions sont proches mais, pour accepter ou non notre solution, les sbires ont besoin de plusieures heures de réflexion et d'analyse informatique. ils nous ont donc proposé de nous rencontré, à nouveau, demain à 10 heures.

 

Nous avons présenté, comme d'habitude maintenant, l'évolution de la situation devant le CE à midi. Nous sommes proches d'une solution commune mais nous n'y sommes pas encore. L'assemblée Générale a donc décidé de continuer la grève jusqu'à demain midi.

 

Devant la situation et le mécontentement, une rencontre entre Denis, ses sbires, Eric et Jean Yves a eu lieu cette après midi. Denis a assuré qu'il y aura une nouvelle avancée demain.Nous avons donc décidé, en signe de bonne volonté, d'accepter de signer les AT jusqu'à demain midi tout en laissant l'usine à l'arrêt.

 

Espérons que nous arriverons à un accord dès demain matin...

 

Retrouvons nous demain à midi devant le CE pour la prochaine assemblée générale

 

 

 

Retrouvons nous donc tous demain midi devant le CE

Publié dans PSE

Commenter cet article