On a discuté, on discute, on discutera...

Publié le par Intersyndicale

Hier 5 janvier, à Paris, nous avons clairement expliqué à Denis que nous refusiions l'idée d'un PSE, de la fermeture de l'usine de pâte et lui avons expliqué que nous refusions l'idée d'ouvrir le livre 1 (terme technique signifiant "démarrer un plan de licenciement") avant d'avoir pu tenir une table ronde avec les principaux responsables politiques.

Aujourd'hui 6 janvier, les sbires de Denis, lors du CE exceptionnel, ont accepté de ne discuter que des raisons économiques les amenant à penser à un PSE. Nous sommes tous tombés d'accord pour interrompre le CE en cours, sans l'arrêter complétement, pour permettre à Denis de nous faire une proposition allant dans notre sens.

Nous rencontrerons à nouveau les sbires de Denis demain à 14h30. Une première rencontre constructive? Qui sait? Affaire à suivre...

Publié dans PSE

Commenter cet article