Nous sommes tombés d'accord... sur une partie...

Publié le par Intersyndicale

la réunion de CE de ce matin a duré longtemps. A midi, nous n'étions pas encore tombé d'accord... Les sbires ont accepté nos propositions sur les 2 mois par enfant et sur un minimum pour les 45-55 ans, minimum qu'ils jugeaint inférieur à notre demande de 90 000 €, et ont accepté notre grille de pourcentage en fonction de l'ancienneté.

 

Nous sommes tombés d'accord sur notre proposition d'hier avec une base pour la pénibilité de 40 000 € et un plancher minimum pour les "futurs chomeurs de longue durée" de 60 à 90 000 € en fonction de l'ancienneté.  un accord plutôt intéressant selon nous.

 

nous avons également obtenu que Denis nous ouvre ses livres de compte pour nous permettre de vérifier que toutes les sommes prévues au PSE, jusqu'au dernier cents, aillent à ceux qui partiront.

Nous avons enfin conclu que notre mouvement d'humeur était légitime et que donc, les heures de grèves de vendredi dernier à aujourd'hui seraient payées.

 

 

 

Nous en avons discuté ensuite en Assemblée Générale longuement. Après ces discussions , nous avons décidé d'arrêter le grève, pour montrer notre reconnaissance de ces avancées importantes, mais avons également conclu que nous pourrions arrêter l'usine à tout moment, pour une durée indéterminée dans le cas ou les discussions sur les autres points ne trouveraient pas de point d'accord.

 

 

 

Il nous reste en effet de nombreux points à discuter. En tout premier et surtout, les catégories d'emploi et le  nombre de postes supprimés. Nous ne comprenons pas comment les sbires pourront faire fonctionner le site avec l'organisation qu'ils ont prévus... bref...  mais également de nombreux autres points ( mutuelle, quid des salariés prenant un poste de coeff inférieur, fonctionnement de la cellule de reclassement, formations, etc...). Ces points sont aussi importants que les sommes allouées aux éventuels licenciés. Si les sbires n'avancent pas sur ces points, l'usine sera à nouveau arrêtée pour une très longue durée...

 

 

Les sbires ont réagit rapidement durant ces 3 derniers jours. Nous pensons qu'ils ont compris que nous avions le pouvoir de leur faire perdre argent et crédibilité auprès de leurs clients et qu'ils continueront à avncer rapidement.

Ils ont accepté de nous revoir en début de semaine. Nous verrons donc lundi s'ils reprennent leur rytme pépére de sbire visant avant tout à atteindre le 28 juin sans trop de soucis ou s'ils acceptent de dialoguer sur les points restants au mieux... La balle est dans leur camp...

 

 

 

Publié dans PSE

Commenter cet article

travis 11/06/2010 11:00


est ce que il y aura une liste ou bien la direction va faire apel au depart volontaire et si oui avec les meme conditions.merci de votre reponse.. cordialement


Intersyndicale 11/06/2010 14:42



Si nous n'arrivons pas à stopper le PSE, il y aura un appel à volontariat , avec les mêmes conditions, puis, si pas possible autrement, une liste des départs forcés



skeme 10/06/2010 22:46


bonjour , serait t'il possible de nous refaire un point sur les indemnitees, avec primes legales et supralegales. merci et bravo pour le travail que vous avez devellope ces derniers jours.


Intersyndicale 10/06/2010 23:28



oui... sans aucun soucis... mais demain matin