Le livre I? m-real? on ne veut plus d'aucun des 2...( mis à jour le 1er mai)

Publié le par Intersyndicale

Nous étions environ 120-130 réunis devant le CE ce vendredi matin, personne ne souhaitant que le plan dit social ne soit lancé.

Rapidement, il fût clair qu'il ne fallait pas uniquement soutenir les délégués mais aller avec eux en réunion de CE. A 9 heures, tout le monde se rendit donc en cortège vers la salle ou était prévue la réunion. Celle ci étant trop petite, 30 à 40 durent rester dans le couloir.

Très rapidement, ptitsbire et Sbirznogoud ont décidé de suspendre la réunion. Après que les membres du CE aient signé la feuille de présence, Jean Yves se fît le porte parole de tous et demanda que Denis veuille bien suspendre le PSE durant 3 semaine en attendant des nouvelles du rachat potentiel.

Son message ne fût pas écouté, Sbirznogoud décidant même de braver les personnes présentes en annonçant: "votre intérêt, c'est d'être licencié pour pouvoir être repris par le repreneur!"

 

Les 2 sbires ayant quitté la salle, il parut évident qu'il fallait exprimer le mécontentement général à Denis directement. 60 à 80 d'entre nous avons ainsi monté 2 étages pour rencontrer Denis.

Thierry, Jean Yves et Eric ont exprimé à diverses reprises la même demande à Denis: "Suspendez le plan en attendant les nouvelles d'un repreneur"

Denis a tenu une ligne simpliste et obtue: "J'ai razgonnifié les avis des experts donc ils sont inintéressants" "la pâte est rentable... peut être... mais pas longtemps" "Mikko est un bon employeur et je crois en lui"

 

Jean Yves a alors annoncé que, vu que Denis voulait suivre les (dernières?) volontés de Mikko, sans tenir compte de solutions alternatives réalistes et d'un marché porteur, le CE se voyait dans l'obligation d'attaquer le bien fondé du livre I.

 

Nous avons ensuite quitté le bureau de Denis, le laissant faire le point avec ses sbires (sbires qui , notons le, contrairement au mois de décembre ne se sont pas imposés pour aider leur patron... un premier signe de sédition??) en espérant que Denis informera Mikko de l'avis des salariés et que ce dernier écoutera ce que nous avons exprimés.

 

Nous avons ensuite fait le point à l'auditorium sur la situation. Le comportement de Denis et de Sbirznogoud et leur volonté de lancer à tout prix le PSE ne peut rester sans réponse. Nous laissons passer le premier mai mais avons d'ores et déjà organiser la riposte....

 

100430-un-denis-sourd 100430-un-denis-sourd

 

 

 

Le tract suivant a donc été affiché aux entrées du site et distribué dans les salles de contrôle cette après midi

 

 

100430 Plus que jamais il faut continuer la lutte 100430 Plus que jamais il faut continuer la lutte

 

Continuons et intensifions la lutte

 

 

*** Nota: Tous ces évènements ont été filmés, comme d'habitude. Pour ceux que çà intéresse un DVD des différentes act ions que nous avons menées est d'ailleurs disponible au CE ***

Publié dans PSE

Commenter cet article