L'expertise étape 1: Se caler avec un expert

Publié le par Intersyndicale

Aujourd'hui, nous avons rencontré un premier cabinet d'expert, du nom de Secafi.
Son expérience des études de solutions pour assurer le redémarrage d'usines et sa connaissance du monde du papier nous parait intéressante. Nous allons travailler les différentes solutions à nouveau avec eux vendredi prochain et aurons leur offre de service lundi 15.

Nous avons contacté un autre cabinet et devrions faire un point lundi mardi.

Pour ces aspects, la semaine prochaine sera donc très studieuse

Toute cette activité est difficile à expliquer clairement et complétement sur le blog. N'hésitez donc pas à passer vous renseigner et prendre un café au CE.

Cette phase ne nous fait toutefois pas oublier qu'il nous faut faire parler de nous si nous voulons que l'usine de pâte redémarre. Nous prendrons le temps de préparer quelquechose, n'en doutez pas

Publié dans expert

Commenter cet article

jeff 09/02/2010 18:01


hum
je vois que les habitudes sont la,ont a du mal a enlever les vieilles querelles .et pourtant la plupart des anciens sont parties
,pour la grève avortée nous avons suivi la directive du syndicat faisons leurs confiance laissons les travailler aussi , jyves la dit le plus dure reste a venir..........
et pour l'instant les alipapiens ne sont pas les derniers ne commençons pas a nous diviser .....


Intersyndicale 09/02/2010 20:52


Je plussoie


une 09/02/2010 02:01


Arretez de vous chicaner entre la MAP et la pate a papier tout le monde a besoin de travailler cela n'est pas tjr evident pour pers mais tout le monde subit la meme chose le syndicat ne peux pas
faire des miracles c'est vrai ca aurait du commence avant il vaut mieux prevenir que courrir cela aurait du commencer au demarage de l'arret de la pate mais bon nous esperons tous que tout cela va
bien se terminer pour tous mais honnetement la direction pourrait faire tout cela a chaque fois autrement qu'a la periode des fetes c'est pas humain les fetes gachés par tout cela et le pire nous
ne sommes pas les seules mais ils profitent un peu de la grise


anonyme 08/02/2010 15:48


franchement ce n'est pas maintenant qu'il fallait bouger pourquoi faire peur aux gens de la MAP en disant que le poste peut rester et non la pers tout le monde le sais il y a 2 ans nous y sommes
passes le principal du syndicat disait bien a cette epoque que cela etait impossible il y a 2 ans du personnel de la MAP ont ete declace ou alors c'etait le licenciement qu'avez vous fait pour eux
les anciens d'alicel comme d'habitude on ne sait que faire cela enfoncez le couteau de jour en jour dans les ouvriers le syndicat actuel n'a pas assez de force


densma 08/02/2010 11:53


Nouveau projet de réorganisation du personnel de production .... La triplette fait-elle des concessions toute seule ....Il n’y a plus aucun poste en production sur ALIPAP visé par les
licenciements…. Tant mieux comme ça il y aura moins de licenciés !!….Ou alors, c’est peut-être pour diminuer le nombre de grévistes....
-On fait dans le licenciement, ou dans le social ?
-Mais non on divise un peu plus les troupes !
-Ils vont croire qu'il y a de l'espoir comme ça
-Ah oui, et après c'est la phase DUREX


Francis 07/02/2010 12:46


bonjour moi aussi je suis d'accord avec mon collègue quand on va tapé dans les choses qui fâche on verra beaucoup moins de monde je pense alors attention !!! c vrai je ne comprends pas mes
collègues !!!pourtant avec tout ce que l'on vois a la télé ? on a besoin de tous!!! on et bien sur tous concerné je pense que certain ne savent pas ce que c un plant social !!!!!!!!!!!!! a bientôt