denis avance et recule... comment veut il qu'on lui fasse confiance

Publié le par Intersyndicale

Aujourd'hui se tenait la réunion de négociation sur le deuxième mois. Nous pensions discuter dans un esprit de dialogue, pour faire suite à la table ronde d'Evreux.

Il nous a fallu 30 secondes pour comprendre la stratégie de Denis:
Ptitsbire le dauphin, épaulé de Sbireznogoud la reine mère mais pas de Denis, a commencé la réunion ainsi: "selon ce que je sais de cette réunion à laquelle je n'ai pas participé, Denis a accepté de reporter l'ouverture du livre I de un mois mais pas de reporter les licenciements. Nous allons donc faire ainsi mais pas plus".

Pour faire bref, des cris, interruption de séance, arrivée de Denis en réunion pour clarifier sa position , à savoir:
"Vous n'avez pas compris ce que la Préfète a dit. Nous avons accepté de reporter l'ouverture du livre I de 1 mois mais pas de reporter la date des licenciements. Le 2° mois était à négocier, pour nous c'est clair, il n'y aura pas de 2° mois"

s'en suit 1h30 de cris, d'interruptions supplémentaires, de noms d'oiseaux, etc..., Denis a fini par concéder  ceci:
Un mois de report du plan social ( ouverture livre I et date des licenciements)  et négociations sur un 2° mois de report jeudi 4 février, donc ce qu'il avait promis à la fin de la table ronde d'avant hier.
Sbireznogoud a même pensé finir de nous achever en complétant le tableau , après le départ théatral de Denis, ainsi: "Vos sujets d'expertise, je les comprends,blablabla..., mais ils sont voués à l'échec". Maintenant, nous le savons, certaines personnes présentes à la table ronde l'ont mis en exergue,dès qu'il parle nous reculons de 10 mètres...

Bref, Denis et ses sbires nous prennent pour des lapins de 3 semaines . ils pensent que nous bleuffons, se sentent forts...Leur mode de pensée ne va pas aider à améliorer le climat grisâtre de janvier-février...

pour finir, nous sommes tous sortis énervés de la réunion. Lundi midi, nous distribuerons un tract et dévoilerons l'action collective que nous avons organisé en réponse au comportement irresponsable de Denis.  Soyez donc disponibles au maximum la semaine prochaine pour venir nous aider.


Publié dans PSE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Man 30/01/2010 21:40


Tout à fait d'accord avec toi Jeff, tout le monde doit se sentir concernés.
Quand aux misérables......Préparons goudrons et plumes, pour les sensibiliser également sur intentions.....wait and see.... ;)


densma 30/01/2010 19:07


Bonsoir
On ne pourra rien obtenir de positif de la part des triplés…Pourquoi le Chinois est-il aussi négatif, il est pourtant bien dans son club MED à se pavaner dans les bureaux en buvant du café…Ce qu’il
faut c’est bloqué l’accès au site pour faire réagir ces saumons fumiers…


jo 30/01/2010 18:03


Finalement, mercredi, tout le monde (des politiques présents à la table ronde jusqu'au journaliste de l'usine nouvelle) avait compris la même chose de la part de la préfète. Denis avait-il mis ses
bouchons-oreilles pour venir? Quant à Sbirsnogoud il commence franchement à faire n'importe quoi. S'il ne croit pas à la survie du site, il peut se barrer tout de suite et comme ça il arretera de
nous faire chier. Il a la mémoire courte; il ne se souvient déjà plus de l'acceuil qui lui a été fait mercredi à sa sortie!!!!!!!!!


laurent 30/01/2010 17:26


on se demande ce que denis et ses sbires cherchent , mais ils vont finir par le trouver...............


jeff 30/01/2010 10:01


bonjour
il se trame quelque chose derrière ce comportement.denis et les saumons fumier ont un projet a mettre en place et c'est certainement pas celui de sauver des emplois....malheureusement..
mais nous sommes toujours la, mettons tout en œuvre pour sauver les emplois ,.pour faire passer le message auprès de nos collègues car demain nous aussi nous irons pointer. et la il sera trop tard
pour réagir.